Laissez-vous conter la vallée de la Dordogne


Situé au nord du Quercy, aux confins du Limousin et de la Haute Auvergne, le Pays d'art et d'histoire de la Vallée de la Dordogne lotoise s'étend d'est en ouest sur une soixantaine de kilomètres de Sousceyrac à Souillac et se compose de 6 cantons et de 62 communes.


Il offre trois entités paysagères très différentes : Causse, Ségala et Limargue. La Dordogne et ses affluents, se glissent à travers ces paysages, et forment des sites naturels remarquables : reculées de Presque et d'Autoire entaillants la corniche du causse, buttes coniques de Saint-Michel de Bannières, Condat, Saint-Laurent-les-Tours et Saint-Michel-Loubéjou, gorges sauvages de la vallée de la Cère, réseau dense des cours d'eau fougueux du Ségala.


Zone de confluence et d'échanges, l'empreinte de l'activité humaine est partout présente. Le Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise offre un patrimoine riche et divers dont l'originalité est accentuée par le choix des matériaux spécifiques à chaque entité paysagère : granite ou calcaire, lauzes de schiste ou de calcaire, tuiles plates ou canales.


Dans ce pays où l'occupation humaine est très ancienne, l'architecture se décline en multiples variantes. La pierre y joue un rôle fondamental dès l'époque préhistorique, avec les assemblages lithiques des dolmens et des tumulus, jusqu'à l'époque contemporaine.


L'architecture militaire est bien représentée par les hautes silhouettes des forteresses qui dominent la vallée de la Dordogne : Castelnau-Bretenoux, Montvalent, Creysse, tours de Saint-Laurent. Quant aux châteaux de plaisance de Montal et de Carennac, ils témoignent du goût délicat et raffiné de la Renaissance.


Les villes de Martel, Souillac et Saint-Céré proposent de beaux exemples d'architecture civile (maisons de marchands ou palais urbains), du Moyen-Age à la fin du XVIIème siècle. L'art roman et l'art gothique sont illustrés par des monuments remarquables comme l'abbaye Sainte-Marie de Souillac, le prieuré-doyenné de Carennac ou l'église Saint-Maur de Martel mais aussi par une multitude de petites églises rurales.


Tout le long de la vallée s'égrènent des villages pittoresques, bourgs monastiques, bourgs castraux ou bastides, regroupant maisons et demeures médiévales ou Renaissance tels Loubressac, Autoire, Carennac, Creysse, Bretenoux etc. Au-delà de ce patrimoine monumental, le Pays d'art et d'histoire de la Vallée de la Dordogne lotoise invite à découvrir au détour des chemins un riche patrimoine vernaculaire reflétant les apports séculaires des flux migratoires et l'omniprésence de longues traditions.