Laval


Revaloriser l'habitat social et l'environnement urbain contemporain passe par la diffusion des connaissances sur les origines et la création de ces quartiers souvent considérés comme dépourvus d'histoire. Dans le même esprit qu'à Vendôme, l'animateur du patrimoine de Laval a réalisé une exposition avec les jeunes et les habitants d'une zup, dont le site remonte à l'époque gallo-romaine.

L'animateur du patrimoine ouvre les yeux des enfants et des habitants sur l'habitat collectif, "refuse de célébrer le seul “centre ancien” pour retrouver une approche dynamique prenant en compte globalement la croissance urbaine". Tout a commencé par un projet sur la ZUP des Fourches en 1995, qui consistait en un atelier de maquettisme architectural (création de répliques des bâtiments HLM en liège ou en carton à partir de plans fournis par l'office HLM) et un atelier de visite-exploration de l'univers urbain (avec notions d'architecture données par l'animateur, vidéos réalisées par les participants, etc). Puis, ce fut le tour du quartier Saint-Nicolas. Un contrat-ville a constitué le cœur d'une série d'interventions visant à enraciner historiquement l'identité du quartier en la reliant à l'identité globale de la ville.

L'animateur est intervenu auprès d'une école primaire sur un projet lié à la genèse du quartier. La première séance fut consacrée à l'évolution du quartier (vue du XVIII
e, plan cadastral du XIXe et plan de la zup au XXe), la seconde a mis l'accent sur l'évolution du projet initial (comparaison des plans successifs).
Des relevés de plans et de façades d'immeubles collectifs ainsi qu'un premier essai de datation ont composé la troisième séance. L'étude d'une façade HLM (rythme, ouvertures, intérieur / extérieur) ont complété cette découverte de la ZUP. Enfin une cinquième séance fut consacrée à une comparaison sur le terrain avec la ZUP des Fourches.
La brièveté de l'action et la variété des activités ont permis une implication importante des enfants. Certains ont construit hors temps scolaire, leur propre maquette de barre HLM.

Dans le projet intitulé "Mémoire et patrimoine à Saint-Nicolas", l'objectif était de monter une exposition sur un quartier "considéré comme dépourvu d'histoire", à partir de multiples sources: récits de vie, documents dans les archives départementales, journaux etc. Cette exposition a vu le jour en mai, grâce au concours d'un géographe, d'enseignants, d'un emploi-ville spécialement créé pour ces ateliers, d'habitants du quartier et bien sûr, de l'animateur du patrimoine. Les habitants de Laval ont sans doute été étonnés d'apprendre que la première occupation remontait à l'époque gauloise (on a retrouvé des poteries sur le site d'une exploitation agricole de l'époque), et qu'il existait une léproserie dotée d'une chapelle Saint-Nicolas, avant une dernière période "agricole". Ceux-ci sont d'ailleurs venus nombreux et le succès de l'opération a conduit l'animateur du patrimoine, en relation avec d'autres quartiers, à proposer une démarche similaire dans le cadre d'un atelier permanent d'architecture et d'urbanisme. L'animateur du patrimoine travaille également à la réalisation d'une mallette pédagogique sur l'urbanisme et le logement collectif.


> découvrez les thèmes et outils pédagogiques à Laval




dolemeauxmentoncoutancesquimperpoitiersbasse-terrelavalviennebrian¨onpartenaytours< bloisrennessaintesreims
arles