Briançon


Les fortifications d'une ville sont une source inépuisable d'étonnement pour les enfants, de Dinan à Besançon. A Chambéry, ils suivent l'évolution du château du Moyen Age à la Renaissance. Prochainement en Maurienne et Tarentaise le même type d'étude sera consacré au patrimoine fortifié. A Briançon, des ateliers sont proposés avec un souci d'adaptation au public.

A la fin du XVll
e siècle, Briançon était enserrée dans une enceinte médiévale flanquée de quelques tours et percée de trois portes. Au-dessus, le château médiéval n'avait de fort que la position. C'est pour lutter contre la rébellion des protestants en fuite après l'Edit de Nantes que l'enceinte actuelle fut mise en chantier, puis modifiée sur les conseils de Vauban. Aujourd'hui, ces remparts sont un excellent exemple d'enceinte bastionnée adaptée à un site escarpé.

Ce thème est exploré à la faveur de différentes animations. Dès neuf ans, les enfants partent en repérage dans la ville, la découvrent à travers un sténopé (précurseur de l'appareil photo), font des visites-explorations du système défensif de Briançon et des ateliers de construction d'une place forte. La durée des ateliers proposés varie en fonction du public: une demi-journée ou une journée intégrées au cours d'une classe verte ou d'une classe de neige ou plusieurs modules de deux heures pour les scolaires. Les enfants se déplacent d'abord sur le terrain pour découvrir la fortification bastionnée adaptée à la montagne. Ils prennent des notes, font des croquis, apprennent à se repérer sur un plan. Ensuite, après la diffusion d'un diaporama sur l'évolution de l'architecture militaire et de l'armement, les enfants découpent, plient, collent tous les éléments (avec bastions, fossés...) de la fortification qui seront intégrés à la maquette collective de la place forte ainsi réalisée. Dans certains cas, l'atelier se poursuit et les enfants travaillent sur l'urbanisme de la place forte à partir de la comparaison entre Briançon et Montdauphin. La maquette se développe grâce au travail en volume sur les éléments constitutifs du village à l'intérieur de l'enceinte.

Avec les tout-petits (maternelle à CM), c'est le thème de la façade, de la porte et du décor qui est abordé. Après une visite sur le terrain, l'atelier consiste à leur faire réaliser des éléments de la façade en pâte à sel. Le degré d'acquisition de vocabulaire variera en fonction de l'âge des enfants.


> découvrez les thèmes et outils pédagogiques à Briançon




dolemeauxmentoncoutancesquimperpoitiersbasse-terrelavalviennebrian¨onpartenaytours bloisrennessaintesreims
arles